• +212 6 65 29 09 10
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Manipulations vertébrales

"J’avais une vertèbre déplacée et le kinésithérapeute me l’a remise en place"

C’est une phrase que j’entends souvent des patients qui viennent en consultation au cabinet.

Qu'en est-il vraiment ? Peut-on vraiment se déplacer une vertèbre et ensuite par des manipulations la remettre en place ?

Je t'explique cela dans la vidéo ci-dessus, n'hésite pas à y jeter un coup d'oeil et à laisser en commentaire tes questions. 

 

Tout d'abord, il peut arriver à une personne de se déplacer une vertèbre. Cela peut être lié à un choc lors d'un traumatisme (accident, chute...) ou bien à des contraintes répétées sur la colonne vertébrale, ou à de l'arthrose de certaines articulations ou encore à une malformation congénitale. Dans tous ces cas-là, on s'oriente plutôt vers une consultation médicale voire dans certains cas chirurgicale pour traiter le problème. Des examens complémentaires peuvent être réalisés pour objectiver le déplacement et son importance. 

Le sujet de cet article ne concerne pas ce cas de figure. Il concerne plutôt l'idée qu'on se fait des manipulations vertébrales et de leurs rôles.

J'entends souvent : "mon kiné/ostéo m'a remis une vertèbre en place". Certes, on peut considérer cette phrase comme un abus de langage. Mais en interrogeant les patients, je me rends compte que la plupart pensent que la manipulation remet en place le bassin, ou encore la colonne vertébrale etc. Et c'est compréhensible car il arrive que certains thérapeutes disent à tort à leur patient : "je t'ai remis en place ton bassin", ou que dans le réseaux sociaux on entende de telles phrases qui ont un réel impact et sont vendeuses. 

Dans cet article, on va expliquer ce qui se passe réellement lors d'une manipulation vertébrale. 

Avant tout, le kinésithérapeute ou le thérapeute manuel va recueillir le besoin du patient et ses plaintes. Si un désordre musculo-squelettique est présent, il va alors élaborer un bilan dans lequel il va tester la mobilité de la colonne vertébrale. Il teste la flexion, l'extension, les inclinaisons et les rotations. Cela au niveau cervical, dorsal, lombaire, sacral en fonction des éléments qu'il a recueilli dans son bilan. Il va alors détecter des zones hypomobiles. Des endroits qui sont "bloqués". Les vertèbres s'articulent entre elles les unes avec les autres par l'intermédiaire de facettes articulaires. Il arrive que certaines facettes articulaires sont moins mobiles les unes par rapport à d'autres dans certains mouvements. Les causes peuvent être multiples et c'est pour cette raison que le bilan sera important d'être réalisé. Un blocage d'ordre musculaire ne se traitera pas de la même manière qu'un blocage d'ordre articulaire. Et dans certains cas on traitera d'abord le musculaire avant l'articulaire et vice versa. 

Lorsque la zone de "blocage" a été localisée, le thérapeute manuel va alors pouvoir effectuer une manipulation si aucune contre-indication se présente. Attention, ne vous laissez pas manipuler par n'importe qui. Ce n'est pas une chose à prendre à la légère. Beaucoup d'accidents se sont déjà produits avec des manipulations mal faites et dangereuses pour la santé des patients. Assurez-vous que votre thérapeute est bien formé à ces techniques. 

Il va alors par certaines manoeuvres mobiliser les vertèbres les unes par rapport aux autres pour redonner de la souplesse et du mouvement. Il existe différents grades de pression et de vitesse. Dans les premiers grades ce sont plutôt des mouvements lents et de grandes amplitudes. Puis les derniers grades sont des manipulations rapides et de faible amplitudes. Le HVLA : High Velocity Low Amplitude est réalisé dans certains cas. Il s'agit de la manipulation dans laquelle on peut entendre un "crack". Ce bruit significatif s'explique par l'échappement de certaines bulles d'air qui se forme dans l'articulation par phénomène de cavitation lors de la manipulation rapide. 

 En résumé, le thérapeute manuelle ne remet pas en place une vertèbre déplacée. Il aide le patient à retrouver une souplesse et une mobilité dans une partie du corps raide ou bloquée par des manipulations lentes ou rapides en fonction du but recherché. 

 

Á très vite pour d'autres articles :)

 

 

 

 


QUI SOMMES-NOUS ?

Cabinet Multon kinéthérapeute

Kinésithérapeute
Diplômé de France

Mehdi MULTON a étudié la kinésithérapie à l'ESMKP de Paris où il a obtenu son diplôme d'état de masseur-kinésithérapeute.
Il a intégré l'équipe de kinésithérapie du centre de rééducation Fernand Widal (Hôpitaux de Paris).  
Par la suite, il a développé en France son activité libérale au cabinet et au domicile des patients.

Thérapeute manuel par l'AMTM
Certifié en fibrolyse diacutanée par technique de crochetage par Julien Botteldoorn
Certifié en Hijama / Cupping Therapy par le Dr Ait M'Hammed
Certifié Physio Sport Consulting par Rémi Lancou et Nourredine Mostefa
Certifié en Dry Needling par Ismail Bouzekraoui

En 2021, il ouvre son cabinet de kinésithérapie sur la ville de Tanger (Maroc) pour accueillir les patients et proposer ses soins.

LE CABINET

Cabinet Multon kinéthérapeute

Cabinet
Mehdi MULTON

Le cabinet vous accueille pour des soins de kinésithérapiephysiothérapie et de hijama sur la ville de Tanger tout au long de l'année.

Pour prendre rendez-vous ou obtenir des informations contactez-nous au 08.08.58.72.16 - 06.65.29.09.10

LES PRATIQUES

Cabinet Multon kinéthérapeute

Prise en charge globale
Soins sur-mesure

RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION EN TRAUMATOLOGIE / ORTHOPÉDIE / NEUROLOGIE / RHUMATOLOGIE / GÉRIATRIE / PATHOLOGIES CARDIO-VASCULAIRES / RESPIRATOIRES / RÉÉDUCATION DU SPORT

HORAIRES D'OUVERTURE

Cabinet Multon kinéthérapeute

Soins sur Rendez-vous
au cabinet et à domicile

Nous vous accueillons : 
  • Du lundi au samedi : Sur RDV uniquement
  • Dimanche : Fermé

9, rue Abou Alae Maari - Résidence ibn Khatib | appt. 62
3ème étage (derrière la Grande Poste) - Tanger
© 2023 Cabinet Multon. All Rights Reserved. By Wapcom